Connexion

Accéder au réseau social

jardi.fr



Mot de passe oublié ?                Première inscription
Fermer






Pour pouvoir laisser un commentaire,
il faut être connecté

Connexion

Osez les couvre-sol

Pour remplacer les pelouses trop gourmandes en eau


© era300 - Fotolia.com



31/07/2013

Plantes de garrigues, de littoral ou graminées sauvages, les plantes couvre-sol sont capables de supporter vent et sécheresse, et sont souvent économes en entretien : pas ou peu de tonte, quelques arrosages, peu d'engrais. Elles résistent quasiment toutes au piétinement, et sont bien plus décoratives qu'un gazon.

 

Des plantes faciles

 

Pour être qualifiée de « couvre-sol », une espèce doit répondre à plusieurs critères : elle doit être capable de s'installer sur des espaces difficiles d'accès (talus, pieds d'arbres ou de haies), d'encercler étroitement massifs et plates-bandes sans les étouffer, d'empêcher la pousse de mauvaises herbes, de résister au froid comme à la sécheresse, de se propager lentement et de nécessiter un minimum d'entretien. Si, en plus, elle produit de belles fleurs, c'est encore mieux ! Le plus souvent, on aura donc affaire à des vivaces rustiques et robustes, dont la croissance en hauteur sera naturellement limitée.

 

Un bon désherbage

 

Seule contrainte à l'installation de ce type de végétaux : une bonne préparation du terrain. Car si on tente de planter ces couvre-sol sur une terre déjà envahie par des espèces sauvages spontanées habituées aux caractéristiques locales, ils ne suffiront pas à éliminer ces dernières. Qui seront ensuite d'autant plus dure à extirper qu'elles auront été cernées ! La mise en place du véritable tapis végétal que constitue une plantation de couvre-sol bien faite nécessite donc un bon désherbage préalable... et un choix judicieux de l'espèce à installer.

 

Quelques exemples :

 

Lamier (lamium maculatum)

Couvre-sol de terrain sec ou frais. Fleurit au printemps et atteint une hauteur de 20 cm maximum.

 

Petite pervenche (vinca minor)

Couvre-sol de terrain calcaire. Fleurit au printemps et atteint une hauteur de 30 cm maximum.

 

Nepeta (nepeta mussinii)

Couvre-sol de terrain sec par excellence. Fleurit du printemps à l'automne et atteint une hauteur de 30 cm maximum.

 

Véronique filiforme (veronica filiformis)

Couvre-sol de terrain argileux. Fleurit en printemps/été et atteint une hauteur de 5 cm maximum.

 

Apténie cordée (aptenia cordifolia)

Couvre-sol de terrain sableux. Fleurit du printemps au début de l'automne et atteint une hauteur de 5 cm maximum. Malheureusement peu rustique (-5°C).





Commentaires:
De : -le 09/01/2014.-
Bonjour, j'utilise aussi la Cordifolia en couvre sol entre les legumes et autres plantes du potager. S'etendant vite sans trop gener ses voisines. Elle a l'avantage de pouvoir agrementer les salades de ses feuilles charnues et de ses jolies fleurs rose vif, puis elle est sympa en quiche!

Qui sommes nous ?       Mentions légales       Conditions d'utilisation       Liste complète des plantes de Jardi.fr