Connexion

Accéder au réseau social

jardi.fr



Mot de passe oublié ?                Première inscription
Fermer






Pour pouvoir laisser un commentaire,
il faut être connecté

Connexion

Votre sol est-il vivant ?

Test




18/07/2013

Vous le savez, les choses les plus importantes pour votre jardin se passent là où on ne peut pas les voir, dans un univers mystérieux: celui du sol. 

Une grande partie de nos problèmes de santé (savez-vous que les Français sont ceux chez qui on trouve le plus de résidus de pesticides dans l'organisme ?), les dérives de notre système agricole, les excès de nos pratiques de jardinage, tout cela est lié en grande partie à la vision totalement fausse de ce qu'est le sol.

 

Depuis des années, on conçoit celui-ci comme un support chimique: une masse inerte que l'on doit "enrichir" afin que les plantes puisent dans cette "richesse" de quoi se nourrir.

 

Or, ça ne se passe du tout comme ça. Cette vision des choses est totalement simpliste.Bien sûr, tous les vendeurs de "richesse", de fertilisants et de désherbants divers ont intérêt à vous présenter les choses comme cela cela ne peut que vous inciter à ajouter leurs produits "riches en ceci ou cela " à votre sol. Ils ont intérêt à vous faire croire que le sol est un univers impitoyable où les "mauvaises herbes" concurrencent les bonnes (Ah! cette idée de concurrence...) et où il vous faut absolument lutter contre les méchants pour sauver les bons.

 

La réalité est totalement inverse. Le sol est l'univers non pas de la concurrence entre les organismes, mais c'est bel et bien l'univers de la symbiose. Bien sûr, le sol est aussi, comme partout dans la nature, un lieu de vie et de mort, et le système de la chaîne alimentaire (les uns mangent les autres) y est aussi en oeuvre.

Mais ici les échanges  qui ont cours entre les racines et les organismes sont d'abord des échanges "collaboratifs", comme sur internet. Dans le cas du sol on parle d'échanges symbiotiques. En fait, ici dans le sol, tout le monde se donne des coups de main.

 

Les champignons du sol apportent des nutriments aux racines des plantes qui, elles-mêmes, par leur transpiration, donnent à manger à des micro-organismes qui, à leur tour, apportent des éléments aux plantes, etc.  De la qualité de ces échanges dépend la vigueur, la santé des végétaux, et pour ceux que l'on mange (légumes, fruits) dépend aussi leur goût et les bienfaits pour la santé qu' ils nous apportent. 

 

Et à force d'avoir simplifié à l'extrême ce système complexe d'échanges et d'entraide pour le transformer en "distributeur automatique de richesse minérale", on a abaissé la qualité des légumes et des fruits.

 

On a oublié que les organismes dans le sol, s'apportent les uns les autres non seulement de l'azote, du phosphore et du potassium, mais beaucoup plus. Ils s'échangent quantité d'autres éléments indispensables, et ensemble, ils visent à rendre "l'écosystème" du jardin équilibré.

 

Il est temps d'associer dans notre esprit le sol à une  vision nouvelle. Celle  d'un sol "bourse d'échanges entre organismes bien vivants et très affairés", un endroit plein de vie où chacun a plein de choses formidables à proposer, et où, à la fin du marché, chacun est plus riche qu'avant des échanges qu'il a réalisés.

 

Votre sol à vous, dans quelle catégorie est-il? Hopital désinfecté où chaque plante est sous perfusion d'engrais et de pesticides? Ou grande foire ?  Le seul moyen de le savoir est d'observer la vie biologique qui s'y trouve...

 

Pour cela creusez un trou. Et lisez la suite ici





Commentaires:

Qui sommes nous ?       Mentions légales       Conditions d'utilisation       Liste complète des plantes de Jardi.fr